Après avoir sévèrement critiqué le procureur, Yodé et Siro sont convoqués à la Gendarmerie Nationale

Ayant déjà critiqué les anciens dirigeants du pays (présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo) dans des précédents albums, les chanteurs ont dédié une chanson au Président Alassane Ouattara et à son gouvernement.

Dans leur nouvel album intitulé  »Héritage » sorti le 3 juillet 2020. Le groupe zouglou est sans pitié pour le régime du président Ouattara.

Ainsi, quelques mois après la sortie de « Héritage » Yodé et Siro se sont prononcés sur la situation politique du pays qui ne cessent de faire des victimes. C’était à l’occasion d’un spectacle qui a eu lieu, dimanche dernier à Yopougon.

En effet, ils s’en sont pris au procureur de la République, Adou Richard en le critiquant sévèrement. « C’est quel pays ça ? Allez dire au procureur Adou Richard qu’un mort, c’est un mort. On ne passe pas son temps à chercher les petits Baoulés dans les villages pendant que les gens sont ici avec des machettes et ils sont bien identifiés » à laisser entendre Siro. Cette sortie à suscité de nombreuses réactions.

Le mardi 01 décembre, Yodé et Siro ont reçu une convocation du Commandement Supérieur de la Gendarmerie Nationale.

« Nous avons reçu ce soir (mardi) une convocation du Commandement Supérieur de la Gendarmerie Nationale section de recherches pour motif : Enquête Judiciaire. Nous irons demain (mercredi) 2 décembre, répondre à ladite convocation », ont-ils posté sur leur page Facebook mardi nuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici