Après un grave accident impliquant des libanais, Dr Lakiss Mohamed exprime sa colère à la communauté Libanaise en Côte d’Ivoire

Un drame survient mercredi 12 mai 2021.
Très tôt (2 heures du matin) au grand carrefour de marcory survient un accident sur la voie publique entre des membres de la communauté libanaise provoqué par un jeune inconscient et indiscipliné ayant brûlé le feu rouge.

Bilan : 3 femmes tuées dont 2 jeunes filles dans la fleur de l âge et 2 autres personnes blessées grièvement.

DOCTEUR Lakiss Mohamed :

« Lettre ouverte à la communauté libanaise

Chers compatriotes,

La verite rougit les yeux mais ne les casse pas. Trop c’est trop. Nous nous croyons où ?

Avant tout propos je vais d abord remercier le peuple frere et ami de la cote d ivoire pour son hospitalité sans limite.
N’abusons pas de cette hospitalité.
Nous exagerons.
Nous sommes champions de l indiscipline, de l’anarchie totale, du désordre et du je m’en foutisme.
L’éducation a foutu le camp dans notre communauté faisant place à une éducation tordue et inexistante.

Où allons nous si nous ne pouvons pas éduquer et maîtriser nos enfants ?

Nous sommes champions de rallye automobile et de motocross en pleine ruelle à Marcory. Sans oublier les bruits assourdissants de musique et de pots d’échappements de voiture et de moto.
Nous sommes les rois du téléphone au volant et des braisages de feux rouge.

L’inconscience et l’irresponsabilité nous poussent souvent à tolérer les caprices de nos enfants en leur donnant tout ce qu’ils veulent et en leur permettant de faire tout ce qu’ils veulent en faisant d’eux des criminels sans le savoir. Voilà là où ça amène…

Sachez que la patience a des limites et le drame intercommunautaire a été évité car ce malheur d’aujourd’hui n’a concerné que notre seule communauté.
Sachez que nous ne sommes pas la seule communauté en Côte d’ivoire et les autres communautés passent inaperçues et sont moins nuisibles.
Il est temps que nous nous ressaisissons et commençons à être exemplaires et que nous arrêtions de mettre en danger notre communauté par nos bêtises personnelles et que chacun paie pour l’acte qu’il pose.

Pour la catastrophe d’aujourd’hui que les auteurs paient pour leur bêtise et que nos autorités soient très regardantes sur notre communauté en extirpant les brebis galeuses de notre communauté en les condamnant et pire en les expulsant de ce pays car nous ne voulons pas payer pour les autres et nous ne cautionnons pas ces bêtises.

Nous ne sommes pas dans notre pays et nous devons respecter les lois les règles et le civisme dans ce pays.

Fraternellement.
A bon entendeur salut !
Al fatiha.
Que les victimes d’aujourd’hui reposent en paix. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici