Décès d’ ATT : Alassane Ouattara exprime sa compassion au peuple malien

L’ancien président malien Amadou Toumani Touré (« ATT »), qui a dirigé le pays de 2002 à 2012 avant d’être renversé par un coup d’Etat militaire, est mort dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 novembre en Turquie, à l’âge de 72 ans, ont rapporté un proche et un médecin. « Amadou Toumani Touré est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Turquie, où il était évacué pour des raisons sanitaires », a annoncé à l’Agence France-Presse (AFP) Oumar Touré, neveu du défunt.

Amadou Toumani Touré avait subi récemment « une opération du cœur à l’hôpital du Luxembourg de Bamako, qu’il a créé. Tout semblait aller bien », a indiqué sous couvert d’anonymat un médecin de l’hôpital. « On a décidé ensuite de l’évacuer sanitairement. Il a voyagé sur la Turquie très récemment par un vol régulier. Malheureusement, il est décédé dans la nuit de lundi à mardi », a-t-il ajouté.

Suite à la disparition de celui qu’on appelait ATT, Alassane Ouattara n’est pas resté indifférent. Le président Ivoirien réélu pour un nouveau mandat a partagé un message via son compte Facebook pour soutenir la famille du disparu et le peuple Malien.

« C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de mon frère, Amadou Toumani Touré, ancien Président du Mali. Je présente mes condoléances les plus émues à sa famille ainsi qu’au peuple frère du Mali.

Que son âme repose en paix. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici