Désobéissance civile: l’opposition ivoirienne annonce passer à l’acte

Le moment est venu pour l’opposition ivoirienne de passer de l’étape de discours aux actes. C’est ce qu’on peut comprendre des récentes déclarations des opposants au président ivoirien.

une rencontre a eu lieu ce mercredi 23 septembre 2020 entre le président du PDCI Henri Konan Bédié et Pascal Affi accompagné de Albert Mabri Toikeuse, candidat recalé. 

Suite à l’appel à la désobéissance civile lancé dimanche par Bédié, le président statutaire du FPI a invité toute la classe politique ivoirienne à se mettre en un seul bloc, laissant de côté les querelles internes pour l’intérêt national de la Côte d’Ivoire.

Nous sommes déterminés « à prendre toute notre part dans l’appel à la désobéissance civile que le président Henri Konan Bédié a lancé. Nous sommes en phase sur cette démarche, nous sommes en phase avec les objectifs recherchés », a déclaré Pascal Affi N’guessan à l’issue de la rencontre qui a eu lieu au domicile du président du PDCI.

Pour l’ex-Premier ministre de Laurent Gbagbo, cette rencontre tant attendue était nécessaire afin de déterminer les stratégies nécessaires pour passer du mot à l’acte. « Il était donc important que nous nous rencontrions pour voir quelles peuvent être les prochaines étapes. Parce qu’il ne s’agit pas de rester au stade des mots, il faut passer aux actes. Donc, c’est une réunion pour définir le cadre dans lequel nous allons commencer à travailler, » a-t-il fait savoir.

Concernant le candidat indépendant Bertin Konan Kouadio qui par sa porte-parole a fait savoir dans une déclaration hier, qu’il ne souhaite pas prendre part à l’initiative de l’opposition, M. N’gussan a affirmé qu’il n’aura d’autres choix que de les rejoindre. 

« Quand KKB qui est le 3ème candidat de l’opposition verra la grande mobilisation des Ivoiriens autour de cette initiative, il n’aura d’autre choix que de nous rejoindre. Il faut qu’il soit dans le bon camp. Et le bon camp aujourd’hui, c’est le camp que nous représentons à l’heure actuelle, » a-t-il martelé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici