Moise Kean sauve le PSG du piège Turc

Débarquer à la surprise générale à Paris après un prêt à Everton , le jeune Italien Moise Kean (20 ans) s’est brillamment illustré lors du déplacement de club parisien en Turquie pour le compte de la deuxième journée de Ligue des Champions. Buteur en peine à Everton (2 buts en Premier League), l’international italien (8 sélections, 2 buts) est venu en tenter l’aventure en France pour se relancer et tout se passe très bien jusque là.

Pour le moment, il est encore trop tôt pour s’enflammer, comme l’a bien rappelé Thomas Tuchel après le doublé inscrit par son nouveau joueur contre Dijon (4-0).

Par contre, il est important de souligner les excellents débuts de Kean. Après sa performance en championnat,  le numéro 18 parisien s’est mué en sauveur du PSG hier soir, sur le terrain de l’Istanbul Basaksehir. En effet, alors que les hommes de Tuchel affichaient un niveau de jeu inquiétant après leur défaite contre MU (1-2), Kean a de nouveau planté un doublé pour permettre aux siens de se sortir du piège turc (2-0).

Un joli service, mais aussi une performance inédite puisque Kean est devenu le premier Parisien auteur d’un doublé lors de sa première titularisation en Ligue des Champions. De quoi sans doute le satisfaire. Idem pour Tuchel. « C’est génial pour lui d’avoir la possibilité de débuter en Ligue des Champions. Il n’a presque pas joué la saison dernière et cela explique aussi peut-être qu’il joue comme si c’était le match de sa vie jusqu’à la dernière minute », a déclaré le coach parisien à l’issue du match. Le joueur, lui, a été plus sobre, préférant évoquer ses deux réalisations.

« C’est une victoire importante après une défaite à domicile en Ligue des Champions. J’ai inscrit mon premier but à la suite d’un corner. J’ai fait une bonne course pour être à la réception du ballon et réussir à marquer. Sur le deuxième but, j’ai reçu un ballon en l’air rapidement. Ce n’était pas un ballon facile parce que j’ai dû pivoter. Avec un peu de réussite, j’ai pu la mettre dedans », a-t-il déclaré.

Des débuts réussis qui mettront sûrement le technicien allemand dans l’embarras, quoi qu’il en soit le ton est donné pour Kean, celle d’Icardi se fera attendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici