Les nouvelles initiatives de la BAD sur les femmes dans l’éthique et la conformité en Afrique

La Banque africaine de développement et ses partenaires annoncent une nouvelle initiative sur les femmes dans l’éthique et la conformité en Afrique.
Réseau soutenu par la Banque pour lutter contre la corruption, les comportements contraires à l’éthique, les voies de soutien au leadership.

Le réseau Women in Ethics and Compliance in Africa (WECA), une nouvelle initiative créant un groupe d’adhésion pour les femmes cadres menant la lutte contre la corruption et la non-conformité dans les entreprises, a fait ses débuts lors d’un Webinaire en ligne co-organisé par le Banque le 22 octobre.

Ses organisateurs, des dirigeants de la
African Development Bank Group, de la Coalition pour les opérations éthiques (PDG) et du Pacte mondial des Nations Unies, ont annoncé la formation de l’organisation de soutien unique aux femmes dirigeantes qui s’efforcent de réduire les pratiques commerciales contraires à l’éthique en Afrique.

Sanda Ojiambo, directrice générale du Pacte mondial des Nations Unies (UN global Compact), a déclaré au public virtuel de professionnels expérimentés de l’éthique et de la conformité que son organisation soutenait le WECA.

Nous invitons les femmes de tous les secteurs privé et public du continent à se joindre à nous, a déclaré Vanessa Moungar, directrice de la Banque pour le genre, les femmes et la société civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici