Ligue des Champions : Le Real Chute une fois de plus face au Shaktar

Cette 5e journée de Ligue des Champions démarrait avec deux rencontres en début de soirée. Le Real Madrid se rendait à la Dombass Arena pour y affronter un Shakhtar qui l’avait battu lors de la première confrontation. Bien partie pour se qualifier, la Casa Blanca n’avait besoin que d’un succès pour voir les 8es de finale. Sous la neige ukrainienne, Zidane devait tout de même remanier son équipe avec les absences de Hazard, Ramos, Carvajal, Odriozola et Valverde. C’est Benzema qui portait le brassard de capitaine, épaulé devant par Asensio, Odegaard et Rodrygo. Bourreau du match aller, Tetê démarrait dans le 4-2-3-1 du Shakthar avec Marlos et Taison pour évoluer en soutien de Junior Moraes

Pas vraiment séduits par l’idée de revivre la défaite de Madrid, les Merengues entamaient cette rencontre avec de bonnes intentions. Ils pressaient haut et se créaient même une première situation avec le centre de Benzema pour la reprise d’Asensio sur le poteau (5e). Le Français venait ensuite tester les gants de Trubin (11e) mais plus le temps passait et moins le Real montrait de signes positifs. Il y avait bien cette nouvelle tentative d’Asensio parfaitement claquée par le portier (30e) seulement ça ne suffisait pas pour faire la différence. Pire encore, Varane frôlait même l’expulsion suite à cette mauvaise passe de Nacho (14e), symbole de cette première période loin d’être rassurante.

Le naufrage des Français du Real

Une frappe écrasée de Benzema lançait cette seconde mi-temps (51e) sauf que c’est bien le Shakhtar qui se montrait beaucoup plus incisif. Taison réalisait un premier numéro devant Lucas Vazquez et Varane avant de se heurter à Courtois (53e). Un avertissement qui n’était pas sans frais. Sur le contre suivant, Kovalenko cherchait Marlos dans la surface. Mendy détournait le ballon dans le dos d’un Varane perdu pour offrir à Dentinho un duel dont il sortait vainqueur (1-0, 57e). Les entrées d’Isco, Vinicius et Mariano Diaz faisaient du bien sans être suffisantes et sur un contre supersonique, Solomon ajustait Courtois d’une lourde frappe (2-0, 83e). Désormais 3e de la poule A, le Real va devoir montrer un autre niveau pour aller chercher sa qualification la semaine prochaine à Gladbach, et encore, s’il a son destin en mains.
Dans le même temps, le RB Salzbourg se rendait sur la pelouse du Lokomotiv Moscou, bien décidé à enregistrer sa première victoire dans cette édition. Emmenés par l’incontournable Dominik Szoboszlai, les Autrichiens ont réussi leur mission (3-1) et se relancent même totalement dans la course à la 3e place de ce groupe A. Berisha aura été le grand homme de cette rencontre. Après un premier but refusé pour hors-jeu (17e), l’attaquant a inscrit un doublé (27e, 40e). Les Russes ont souvent bredouillé leur jeu, avant de réduire l’écart sur penalty Mirantchouk (78e). Le suspens n’aura pas durée. Profitant d’une erreur technique adverse, Adeyemi s’en allait battre Marinato (85e) pour offrir un succès précieux à son équipe, désormais 3e du groupe, 1 point devant son adversaire du soir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici