Ligue Europa : Lille réalise l’exploit et crucifie le Milan Ac

La 3e journée de l’Europa League nous réservait de belle rencontre notamment le choc du groupe H avec le Milan qui recevait les lillois toujours invaincu dans la compétition. Côté milanais, on souhaitait enchainer avec une troisième victoire consécutive après les succès enregistrés face au Celtic (3-1) et le Sparta Prague (3-0).

Pour cette affiche, Stefano Pioli optait pour un 4-3-3 avec Zlatan Ibrahimovic notamment en attaque. Christophe Galtier alignait un 4-4-2 avec le duo Yazici, Jonathan David en attaque. Il fallait attendre la treizième minute pour entrevoir la première occasion lilloise. Alerté aux abords de la surface, Jonathan Bamba décochait une belle frappe bien captée par Donnarumma.

Le match débutait timidement avec quelques incursions Milanaise qui ne mettait nullement à mal la solide défense des Lillois bien en place. Après un quart de jeu, premier mouvement intéressant avec un jeu rapide de Castillero qui décale Theo qui tombe sur un Mike Manian solide et bloque ce ballon. Une opportunité qui réveillait les Rossoneri. Le match s’animait et les Dogues procuraient encore des frissons à la défense milanaise, mais Jonathan David butait sur Donnarumma (20e). Ce n’était que partie remise pour le club nordiste. Bousculé dans la surface par Romagnoli, Yazici obtenait logiquement un penalty. L’international turc ne tremblait pas et transformait la sentence (0-1, 22e).

Les hommes de Christophe Galtier poussaient et Celik voyait sa frappe filer juste à côté (29e). Sonné, l’AC Milan éprouvait les pires difficultés à contenir les assauts lillois. Seuls Ibrahimovic sur coup-franc et Theo Hernandez sollicitaient Maignan (25e, 37e).

Au retour des vestiaires, les hommes de Pioli revenaient avec de meilleures intentions, mais ni Kjaer, ni Kessié n’inquiétaient Maignan (49e, 51e). Trois minutes plus tard, le LOSC effectuait le break par Yazici. Le milieu offensif turc profitait d’une remise de David pour ajuster d’une frappe vicieuse Donnarumma fautif sur ce coup (0-2, 55e). Sur un nuage, le numéro douze nordiste remettait le couvert trois minutes plus tard. Bamba lançait Jonathan David qui décalait Yazici dont le plat du pied ne laissait aucune chance à Donnarumma (0-3, 58e). Si Rebic butait sur Maignan (63e), le LOSC sur un nuage causait bien des soucis à son adversaire et Yazici obligeait Donnaruma à s’employer (73e).

Enfin de match, Jonathan Bamba à la conclusion d’un bon mouvement voyait le cadre se dérober (81e). Grâce à ce retentissant succès, le LOSC s’emparait de la tête du groupe H et réussissait l’exploit de vaincre une équipe qui n’avait plus perdu depuis 24 matchs toutes compétitions confondues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici