Ligue Europa : Milan et Leicester s’imposent, Lille cale et Tottenham chute

A l’occasion de la deuxième journée de Ligue Europa, le LOSC accueillait le Celtic au stade Pierre-Mauroy. Les Dogues espéraient enchaîner et conforter leur première place. un 4-4-2 pour Galtier avec notamment les titularisations d’Adama Soumaoro et de Yusuf Yazici. De son côté, Neil Lennon optait pour un 4-2-3-1 avec le seul Ajeti en attaque. Les lillois entament le match par le bon bout, beaucoup de concentration mais en face les écossais sont bien en place et joue visiblement sans pression et complexe.
Le Celtic se montrait beaucoup plus entreprenant au fil de la rencontre. Décalé sur la gauche, Elyounoussi trouve sur un bon centre Ajeti au six mètres qui ratait l’immanquable (25e). Ce n’était que partie remise pour le champion d’Ecosse qui prenait les devants grâce à une superbe frappe enroulée signée Elyounoussi (0-1, 28e). L’international norvégien s’offrait un doublé quatre minutes plus tard et profitait d’une offrande de Frimpong pour tromper Maignan (0-2, 32e). La réponse des Lillois se fait attendre et à 5 minute de la fin de la première periode, Davies provoque un penalty qu’il se charge de frapper et de rater. Juste après le défenseur central, Svet Botman touche la barre transversale sur un corner de Yahici.

Au retour des vestiaires, le LOSC assiégeait les buts écossais sans pour autant se montrer dangereux. Conscient des difficultés offensives de son équipe, Christophe Galtier tentait de secouer le cocotier avec les entrées conjuguées de Luiz Araujo, Burak Yilmaz et Renato Sanches (63e). Les Dogues revenaient enfin dans le match trois minutes plus tard. Yazici frappait un corner dévié par Soumaré pour Celik qui trompait de près Bain (1-2, 67e). La formation nordiste revenait dans le coup quelques minutes plus tard. Sur la droite, Celik centrait pour Yazici qui se loupait mais Ikoné en profitait pour ajuster Bain (2-2, 75e). Lille poussait en fin de match mais devait se contenter du nul.

Milan,et Leicester s’imposent, Les spurs piégés.

Dans les autres matchs de la soirée, l’AC Milan recevait le Sparta Prague à San Siro. Les hommes de Pioli prenaient le contrôle des opérations juste avant la demi-heure de jeu. Ibrahimovic filait sur la droite et servait sur un plateau Brahim Diaz qui ouvrait le score (1-0, 24e). Juste avant la pause, les Rossoneri manquaient le break par Ibrahimovic qui loupait un penalty (36e).

L’AC Milan creusait l’écart avant l’heure de jeu grâce à Leao qui profitait d’un excellent centre de Dalot pour trouver le chemin des filets (2-0, 57e). Milan prenait le large grâce à Dalot bien lancé par Bennacer. Le latéral portugais ajustait le gardien tchèque d’une frappe tendue (3-0, 67e). La formation italienne s’emparait de la place de leader du groupe H. De son côté, Tottenham se déplaçait en Belgique pour y affronter le Royal Antwerp. Pour cette rencontre, José Mourinho décidait de titulariser Gareth Bale et Dele Alli. Contre toute attente, les Spurs se faisaient surprendre à la demi-heure de jeu. Mbokani récupérait le ballon et servait Refaelov qui fusillait Lloris (1-0, 29e). Une défaite qui n’arrangeait pas les affaires des hommes de Mourinho.

Leicester se déplaçait en Grèce ce soir pour y affronter l’AEK Athènes. Un déplacement qui s’annonçait périlleux pour les hommes de Brendan Rodgers. Mais les Foxes démarraient idéalement la rencontre et ouvraient le score juste après le quart d’heure de jeu par Jamie Vardy sur penalty (0-1, 18e). Leicester réalisait le break avant la pause. Suite à un corner frappé par Maddison, Choudhury ajustait le portier grec d’une belle frappe (0-2, 39e). Au retour des vestiaires, l’AEK réduisait le score par Tankovic qui ajustait de près Schmeichel (1-2, 49e). Leicester poursuivait donc son bon parcours dans cette phase de poules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici