Pl : Victoire de Manchester United grâce à un étincelant Bruno Fernandes

La rencontre s’annonçait palpitante et surtout belle entre Toffees et Red Devils lors de cette 8e journée de championnat. Les acteurs ont assuré dans un match très plaisant. Les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer surmotives retrouve la victoire (3-1) face à Everton.

Victoire presque impérative pour le deux équipes, Les toffees etaient sur deux défaites de suite et une troisième ferait vraiment tâche au bon début de saison et quant au Reds Devils, une victoire les permettrait de faire un bon au classement et de renouer avec la victoire surtout sortir OGS de l’impasse, lui qui est menacé au vu des dernières performances de son équipe

Et pour faire un coup au Goodison Park, le technicien norvégien est venu avec son traditionnel 4-2-3-1 dans lequel étaient titulaires Anthony Martial et Juan Mata aux côtés de Bruno Fernandes et Marcus Rashford en attaque. Paul Pogba démarrait lui encore sur le banc, devancé par Fred et McTominay. Du classique également pour Carlo Ancelotti qui alignait son 4-3-3 habituel, avec James Rodriguez, Calvert-Lewin et Bernard, remplaçant de Richarlison suspendu, pour animer l’attaque. C’est d’ailleurs le serial buteur d’Everton (8 buts) qui se signalait en premier, d’une tête un peu trop croisée (7e). Une première opportunité qui venait matérialiser la domination territoriale des locaux en début de match.

Mais ce sont bien les visiteurs qui se créaient la première vraie occasion, grâce à Anthony Martial, dont la frappe dans la surface passait de peu à côté (16e). Sauf que les Toffees avaient le jeu en main et ont pu profiter d’un moment d’apathie de la défense adverse pour ouvrir la marque grâce à Bernard (1-0, 20e). La réaction des Diables Rouges ne s’est pas faite attendre : Bruno Fernandes, dans un registre peu habituel, égalisait d’une tête au point de penalty (1-1, 25e). Dans ce match, les deux équipes se rendaient coup pour coup alors que Digne trouvait le poteau de De Gea d’une frappe puissante (28e). Les Mancuniens touchaient à leur tour du bois, mais avec plus de réussite puisqu’un centre du même Bruno Fernandes finissait au fond après avoir touché le poteau de Pickford (1-2, 33e).

Après une mi-temps enlevée et animée, où le jeu allait d’un but à l’autre, les deux équipes revenaient des vestiaires avec des intentions différentes : pendant qu’Everton installait le siège sur la cage de De Gea, United préférait évoluer en contre pour conserver le résultat. Cette deuxième période était bien pauvre en occasion de but, jusqu’à un face à face de Rashford avec le portier adverse, gâché par précipitation (72e). Le succès mancunien sera scellé dans le temps additionnel, grâce à Cavani pour son premier but en Angleterre, servi, encore, par Bruno Fernandes (1-3, 90e+4). Ole Gunnar Solskjaer peut donc remercier son milieu portugais, auteur d’un doublé et d’une belle performance dans l’organisation, grand artisan de ce succès qui permet à Manchester United remonte à la 13e place et laisse les locaux au 5e rang.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici