Premier League : Everton au ralenti, Chelsea rassure et Arsenal en grande forme

Pour le compte de la 7e journée de Premier League, Sheffield United (19e, 1 point) et Manchester City (13e, 8 unités) s’affrontaient ce samedi après-midi sur la pelouse de Bramall Lane. Toujours à la recherche d’un succès cette saison, les Blades voulaient créer la surprise aujourd’hui tandis que les Citizens devaient eux se reprendre après le nul contre West Ham.

Servi plein axe par Kevin De Bruyne, le latéral anglais Kyle Walker ouvrait le score d’une frappe puissante à ras de terre (28e, 0-1). Les hommes de Pep Guardiola géraient cette avance et s’imposaient ainsi sur la plus petite des marges. Une victoire qui permettait à Manchester City de prendre provisoirement la 7e place au classement. Sheffield United restait 19e.

Chelsea prends les 3 points

À Turf Moor, Burnley (18e, 1 point) accueillait ce samedi après-midi Chelsea (11e, 9 unités) dans le cadre de la 7e journée de Premier League. Sans victoire cette saison en championnat, les locaux voulaient stopper cette mauvaise série tandis que les Blues souhaitaient renouer avec la victoire après deux nuls en Premier League.

Grâce à des réalisations de Ziyech (26e), Zouma (63e) et Werner (70e), les hommes de Frank Lampard se sont facilement imposés sur le score de 3-0. Avec ce succès précieux, Chelsea grimpe provisoirement à la quatrième place au classement. Burnley, de son côté, est toujours dans la zone rouge et glisse même à la dernière place.

Arsenal renverse Manchester United

Manchester United accueillait ce dimanche Arsenal dans un match ô combien important pour les deux équipes. 15es au coup d’envoi, les Red Devils se devaient d’insuffler une nouvelle dynamique en championnat, bien qu’ils aient réalisé un sans faute en Ligue des Champions contre le PSG et Leipzig. De leur côté, les hommes de Mikel Arteta, 13es au début de la rencontre, alternaient le bon et le moins bon en ce début de saison. Un parcours pouvant paraitre similaire à celui des locaux. Les Gunners, qui avaient remporté leurs deux premiers matches de Ligue Europa, restaient néanmoins sur deux défaites consécutives en Premier League contre Manchester City et Leicester, deux poursuivants aux premières places.

Il était donc essentiel pour les partenaires de Pierre-Emerick Aubameyang de l’emporter et ainsi recoller au peloton de tête. D’autant que la dernière victoire d’Arsenal à Old Trafford remontait à septembre 2006, soit une éternité. Pour ce faire, le technicien espagnol alignait un 4-3-3 avec notamment Gabriel, aligné en défense centrale aux côtés de Holding. La recrue phare Thomas Partey était une nouvelle fois de la partie aux côtés d’Elneny et Saka. Enfin, le trio Lacazette-Aubameyang-Willian était lui sans surprise préféré sur le front de l’attaque londonienne. Ole Gunnar Solskjaer optait lui pour le 4-4-2 en losange. Paul Pogba faisait son retour en tant que titulaire au poste de sentinelle devant Fred et McTominay. Bruno Fernandes faisait lui office de numéro 10 derrière le duo Rashford-Greenwood.
Dans ce début de match, les Gunners s’installaient rapidement sur la pelouse et donnaient des premiers frissons à la défense mancunienne, toute heureuse de voir Aubameyang trop court pour reprendre un centre fort de Bellerin (14e). Les Reds Devils réagissaient rapidement et n’étaient pas loin d’ouvrir le score à la 20e minute de jeu par l’intermédiaire de Mason Grennwood, écœuré de voir le portier allemand d’Arsenal détourner le cuir du pied et ainsi anéantir cette occasion de but. Mais globalement dans ce premier acte, ce sont bien les visiteurs qui se créaient les meilleures opportunités. Mais ni Lacazette, ni Willian qui voyait la barre transversale de De Gea repousser sa subtile frappe enroulée, n’étaient récompensés malgré leur domination dans le jeu (37e, 39e). Juste avant la pause, Saka n’était pas plus en réussite sur sa tête qui fuyait le cadre. Une mi-temps qui arrivait à point nommé pour les Mancuniens qui se devaient de montrer un tout autre visage dans le second acte.

Ce que faisaient plutôt bien les pensionnaires d’Old Trafford. Excepté une énième opportunité pour Aubameyang qui ouvrait un peu trop son pied sur un tir enroulé (52e), les locaux étaient positionnés bien plus haut sur le terrain. Maguire, avec de la réussite, n’était pas loin d’ouvrir le score d’une tête hésitante qui finissait finalement sa course peu loin du poteau de Leno (55e). Les deux équipes attaquaient à tour de rôle et les Gunners finissaient par être récompensés à vingt minutes du terme en obtenant un pénalty ô combien déterminant après cette faute de Pogba sur Bellerin (68e). Aubameyang prenait ainsi ses responsabilités et trompait le portier espagnol sans trembler (69e). Les hommes de Solskjaer poussaient et n’étaient pas loin d’égaliser sur ce centre de Donny van de Beek détourné sur le poteau par Elneny (85e). Arsenal finissait par l’emporter sur le plus petit des scores (0-1), grimpant ainsi à la 8e place au classement. Les Mancuniens sont eux 15es et comptent désormais 9 points de moins que Liverpool, leader de ce championnat

Newcastle dompte Everton

Les Magpies accueillait Everton à Saint-James Park. Battus pour la première fois de la saison par Southampton (2-0) le week-end dernier, les Toffees voulaient reprendre leur marche en avant. Les Magpies qui avaient obtenu le nul face à Wolverhampton (1-1), pouvaient intégrer le top 10 en cas de succès. Pour cette rencontre, Carlo Ancelotti effectuait un choix fort avec la titularisation de Robin Olsen dans les buts à la place de Pickford, et titularisait également Niels Nkounkou suite à la suspension de Digne.

Malheureusement pour Everton, Newcastle ouvrait le score juste avant l’heure de jeu suite à un penalty transformé par Callum Wilson (1-0, 56e). En fin de match, Fraser servait Wilson qui poussait le ballon au fond des filets (2-0, 84e). Dans le temps additionnel, les Toffees réduisaient le score par Calvert-Lewin (2-1, 90+2). Avec cette deuxième défaite consécutive, Everton laissait filer Liverpool en tête de la Premier League.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici