Un rêve pour l’un et un objectif pour l’autre

C’est ce dimanche que la saison européenne de football se terminera, avec la finale, inedite et alléchante de la Ligue des champions entre le PSG et le Bayern Munich, joué à huis clos à l’Estádio do Sport Lisboa de Lisbonne.

la Ligue des champions a repris par un format inedit, un format de coupe du monde, le Final 8 inédit organisé au portugal, avec des quarts et demis finale joués sur une seule manche.

Eliminé en 8e de finale lors des trois précédentes éditions , le PSG se retrouve, l’année des 50 ans du club, pour la première fois de son histoire en finale de la C1, 27 ans après le sacre européen de l’Olympique de Marseille, jusqu’à présent le seul club français à avoir soulevé la Coupe aux grandes oreilles.

Pour arriver en finale, le PSG a sorti l’Atalanta Bergame (2-1) en quarts et le RB Leipzig (3-0) en demi-finales.

Ce sera la 3e finale européenne du PSG, après deux finales de Coupes des Coupes dans les années 90. En cas de victoire, le Paris SG deviendrait le premier nouveau vainqueur depuis Chelsea en 2012.

Le Bayern Munich disputera pour sa part sa 11e finale de Ligue des champions, la première depuis sept ans et la victoire sur le Borussia Dortmund à Wembley. Sacré en 1974, 1975, 1976, 2001 et 2013, le club bavarois, également vainqueur de la Coupe des Coupes 1967 et de la Coupe de l’UEFA 1996, vise un 6e titre de champion d’Europe. S’il s’imposait dimanche soir, le club allemand deviendrait, à égalité avec Liverpool, le troisième club au palmarès derrière le Real Madrid (13) et l’AC Milan (7).

L’équipe de Hansi Flick avait marqué les esprits en écrasant le FC Barcelone 8-2 en quarts de finale, avant de sortir Lyon 3-0 en demies.

Face au Bayern, le club de la capitale espère remporter son premier titre dans la compétition et rejoindre son grand rival marseillais au palmarès des vainqueurs de la C1.

Depuis l’arrivé des quataris, l’objectif est clair : Gagner la Ligue des Champions. Un rêve pour la capitale française de soulever après tant d’investissement la LDC. Tandis que Les Bavarois ont un avantage certains , celui de l’expérience et d’un objectif à chaque debut de saison.

Cette finale sera très disputée, d’autant que la force des deux (2) équipes est en attaque avec le trio M’bappe – Neymar – Di Maria et en face Robert Lewandowski – Serge Gnabry – Perisic.

Nous risquons d’avoir un match ultra offensif et surement les filets qui vont trembler. Le retour de Keylor Navas dans les buts risquent de solidifier la défense parisienne. Tout est donc réunis pour qu’on assiste à une finale d’anthologie entre deux equipes qui ne vont surement pas changer leur style de jeu.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici